Mes gardiens de phare

12

18 décembre 2012 par audece

Appelez-les balises, bouées de sauvetage, bougies dans la nuit, point lumineux relais #ITyPA, ceux que j’appelle mes gardiens de phares sont des personnes qui m’ont accompagnée au long de ces semaines. Grâce à elles, je savais que je n’étais jamais tout à fait perdue, si loin, si proche.

Baleineaux

Mon premier contact humain #ITyPA, c’est un appel d’Isabelle sur Twitter.

J’ai beaucoup appris sur les réseaux sociaux avec elle (en observant ses pratiques, en la questionnant…). Nos discussions à bâtons rompus, l’échange de nos doutes ont été une réelle émulation, où la compétition n’avait pas lieu d’être. Quel bonheur d’avoir eu un binôme mooc, soutien indéfectible et bon esprit!

Pendant la première séance (ou était-ce la deuxième?), je suis allée sur le pad créé par Pascal et nous avons essayé un hangout. On s’est retrouvé plusieurs semaines durant. J’y ai connu Bernard, Serge, Anna.

Grâce à l’aide de Gilles et Pascal, j’ai appris à travailler à plusieurs sur un GoogleDoc; nous répondions aux questions suggérées par les animateurs chaque semaine et sérenpiditions aussi, enfin surtout moi. Je lisais parfois leur conversation sur un point particulier, sans y prendre part, n’y comprenant pas toujours grand chose. Je les remercie du climat de confiance dans lequel ils m’ont accompagnés et de m’avoir laissé observer leurs pratiques.

J’ai eu des contacts directs moins réguliers avec Bernard (suis pas peu fière d’être dans sa collec’ de citations!), Anna, et Diethild (grâce à qui j’améliore mon allemand, j’ai découvert CodeAcademy…) mais leur sincérité et leur chaleur – et je ne vous parle même pas du fond, allez donc voir leurs blogs respectifs en cliquant sur leur prénom, comme pour les autres d’ailleurs – m’aident sur le chemin de mon évolution professionnelle.

Stefan a créé un pad pour Les mots barbares, article de blog devenu glossaire collaboratif et nous avons discuté via Skype. Par sa ténacité, son sérieux, son sens de l’équipe, il mène à bien le glossaire #ITyPA avec Djami (que nous avons rencontré en hangout) et l’aide ponctuelle ou régulière de quelques autres. Ses articles, questions et commentaires ont bien souvent été éclairants.

Il y a la bande des hangouters : Jacques (Métaman mégaprof !), Brigitte et sa démarche personnelle, Laurence et son professionnalisme cordial, sa pertinence et les journées martiennes. Nous échangions librement sur les thèmes de la semaine, nos objectifs d’apprentissage et cet échange informel me faisait avancer plus que je ne l’aurais imaginé. L’enthousiasme, la bonne humeur, le partage dans la simplicité nous liait et la fête des voisins était un appel à vivre cette expérience enrichissante.

Avec Éric, on a affronté notre première attaque de spams sur Twitter (solidaires dans l’adversité).

Et puis Éric, il fait du RAP : respect!

J’ai remarqué ces moocKitos par un de leur billet de blog, un commentaire sur le forum #ITyPA ou un lien, une remarque postée sur Twitter. Je laissais parfois un commentaire ou cherchais une manière de les contacter. Pour des motifs particuliers à chacun, ils reflétaient une manière de voir et d’appréhender les choses, un comportement.
Une des difficultés dans un cMOOC (effort pourtant indispensable à qui veut créer des connexions) consiste à faire au minimum coïncider pseudonyme et blog pour se créer une image de la personne et humaniser la relation numérique. Idéalement, il faut trouver des partenaires de jeu le plus vite possible pour évoluer ensemble dans la confiance.

Avec la dynamique des pads et surtout maintenant le chantier de la capitalisation (contactez-nous capitypa@gmail.com!), de nouvelles personnes ont venus enrichir mon réseau d’interactions : lyn (allez lire son désopilant dernier billet!), s2noil et le [mukitipa], Christophe, Vincent, Solidairnet…..Il y a aussi ceux perdus en route, pas forcément oubliés pour autant…d’autres encore que j’oublie à l’instant où j’écris.

Voilà pourquoi je pense qu’un cMooc ne se termine jamais totalement, parce que sa dynamique perdure au-delà de la fin du cours. Mais, parce que ces connexions sont fluctuantes et que certains nos échanges se raréfieront, je voulais vous remercier TOUS ici de m’avoir fait comprendre par la pratique, ce qu’est un cMooc. Assurément, pour beaucoup d’entres nous, il y aura un avant et un après #ITyPA.

#ITyPA le roi est mort ! vive le roi !

— jacques dubois (@jackdub) Décembre 13, 2012

Publicités

12 réflexions sur “Mes gardiens de phare

  1. fsarto dit :

    Voilà qui laisse un goût d’embruns … Nombreux seront sans doute comme moi en lisant ton billet, nostalgique d’avoir été toujours décalé, trop tard sur la toile, un poil à côté. Belle aventure cependant, riche et chaleureuse. Hardi, les gars !

    J'aime

    • audece dit :

      Aïe, je n’avais pas pensé à la nostalgie… Tu n’as d’ailleurs jamais été si loin, le glossaire et les pads portent tes mots 🙂 Et l’aventure continue, ce que nous n’avons eu le temps de faire pendant le mooc se continue après, que ce soit collectif ou personnel. À bientôt, donc!

      J'aime

  2. beadupriez dit :

    Deborah, tu es la personne que j’ai le plus suivie dans ce MooC – J’ai admiré ta sympathique, intelligente et dynamique présence. Mon manque de temps et le peu d’affinité avec le monde des enseignants ont rendu cette expérience un peu ardue. Heureusement que tu étais là ! Merci.

    J'aime

    • audece dit :

      Le manque de temps, les problèmes de connexion et bien d’autres tracas de la vie quotidienne ont freiné beaucoup d’inscrits. Mais finalement, qu’importe puisque, je crois, nous avons réalisé l’essentiel, les connexions; à nous de continuer à les faire vivre! Merci pour ton discernement 😉 beadupriez.wordpress.com

      J'aime

  3. jackdub dit :

    Coucou chefDeb’ ! si on reprend ce qui se dit sur le partage (ici, paragraphe 3.1), on donne et on reçoit. Je suis convaincu que l’on reçoit à la mesure de ce qu’on donne … Si tu as reçu beaucoup, c’est sans doute que tu as beaucoup donné ! Que ce soit du temps, de l’énergie ou de la bonne humeur, tu ne l’as peut-être pas toujours vécu comme un effort pénible, mais tu as donné tout ça… Est-ce de l’altruisme, de l’empathie, à voir et peu importe ! N’empêche que c’est un mécanisme qui nous fait tous grandir…

    Tu as beaucoup reçu, tant mieux ! Nous aussi !
    Bonne continuation et bon vent ! (mais on reste en contact quand même, hein !)

    J'aime

  4. […] #ITyPA Mes gardiens de phare http://t.co/uKp5PI6J Appelez-les balises, bouées de sauvetage, bougies dans la nuit, point lumineux relais #ITyPA, ceux que j’appelle mes gardiens de phares …  […]

    J'aime

  5. plerudulier dit :

    vous avez eu des attaques de spams sur Twitter???

    J'aime

  6. stefan dit :

    Et toi tu es un peu notre Chassiron ou notre « les Baleines » !

    J'aime

  7. […] Déborah qui a remonté ce tweet du 06/10/12 à la surface dans son article. A la fin du MOOC, ce n’était pas mieux la communauté été toujours dispersée sur 1000 […]

    J'aime

  8. lau972 dit :

    Suis toujours plutôt bien bien décalée … mais encore plein de saines lectures 😉 grâce à toi et à tous et hop, au passage au moins pour la bonne année : plein de bonnes choses !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

linumer

Livres, numérique et mer

Inclusion-Blog des AESH

Des infos, des témoignages

Stéphane ARNIER, auteur

Une page, des feuilles, du café

Les enquêtes philo

Un carnet de dialogue philosophique

Le blog de la Formation professionnelle et continue

Actualité de la formation professionnelle, cpf, pédagogie, social learning, formateur, digital learning.

Time to Learn

Apprendre à apprendre

Archives masala

Culture numérique bien épicée

Manon Silvant

Keep MOOCing Forward

%d blogueurs aiment cette page :